Le village akha 

 

 

En dehors des Thaïs, on compte 38 groupes ethniques minoritaires en Thaïlande, parmi lesquels on trouve les akhas.

En provenance du Tibet et du Yunnan chinois, les akhas sont arrivés en Thaïlande, via la Birmanie, à la fin du 19ème siècle. Ils vivent principalement au nord de la Thaïlande, au Laos, en Birmanie (Myanmar) et dans certaines régions du sud de la Chine.

Les akhas sont des cultivateurs (ananas, maïs, poivre, sésame…).

Ils pratiquent le culte des ancêtres et croient aux esprits de la nature. Nombreux parmi eux sont convertis à la religion chrétienne, ce qui n’empêche pas leurs croyances traditionnelles de continuer d’exister.

La société akha est patrilinéaire.

Les hommes peuvent librement choisir la polygamie

(pour plus d’informations cliquer ici)

 

Le village akha où se trouve l’école maternelle se situe dans la région de Chang Rai dans le nord de la Thaïlande.

La population est d’environ 350 habitants (plus de 70 familles).